S5 - Islam dans les mondes arabe, turc et persan 1

Cliquez sur Cours pour accéder directement au descriptif des enseignements

  • Cours (CM) 9h
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) 15h
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) -

Langue de l'enseignement : Français

Description du contenu de l'enseignement

Code scolarité : LG50EM32
Renaud Soler
Mercredi 10-12h, Palais U salle 116 (20/09 et 08/11 salle 044 Palais U)
Premier cours : mercredi 13 septembre 2023

Les Arabes musulmans renversèrent l’Empire sassanide dans les décennies qui suivirent la mort du prophète Muḥammad. La révolution abbasside, qui mit fin à la dynastie des Omeyyades installée à Damas, eut pour conséquence de déplacer le centre du califat vers l’est. Bagdad en devint la capitale, jusqu’à sa chute devant les Mongols en 1258. Dans ces nouvelles conditions, les anciennes élites de culture persane recommencèrent à jouer un rôle politique et culturel important. À partir du xie siècle, les migrations des peuples turcs venus d’Asie centrale, progressivement islamisés, bouleversèrent le fonctionnement du califat, désormais mis sous tutelle par la dynastie seldjoukide et ses successeurs.
Les invasions mongoles mirent fin au pouvoir abbasside de Bagdad et provoquèrent une partition entre l’Égypte et la Syrie, sous la domination des Mamelouks, esclaves-soldats ethniquement non arabes, et l’Orient musulman, qui s’étendait de l’Irak à la Chine, partagé entre des dynasties fondées par les Ilkhanides, descendants des conquérants mongols, puis les Timourides, à la suite des conquêtes de Tamerlan. C’est dans ce contexte qu’émergèrent au xve et au xvie siècles les trois grandes puissances de l’âge moderne : les Ottomans en Anatolie de l’Ouest et dans les Balkans, les Safavides en Iran, et les Mogols en Inde du nord.
Au cours du premier semestre, nous réfléchirons à l’histoire des notions d’« islam arabe », « islam turc » et « islam persan ». Nous verrons comment ces trois mondes se concevaient mutuellement, et comment s’opérait le partage du pouvoir entre les groupes socio-ethniques. Notre attention se portera en particulier sur la période charnière des xve et xvie siècles. D’un côté, la culture ottomane se développa da ns une relation de symbiose et d’émulation avec le monde persan. D’un autre côté, les Ottomans combattaient les Safavides, leurs rivaux en Anatolie orientale, en Irak et en Iran. Le choix du chiisme par les Safavides, au début du xvie siècle, et réciproquement, la défense du sunnisme par les Ottomans, provoquèrent une dynamique de « confessionnalisation » dont nous explorerons les dimensions. Nous prêterons enfin attention aux évolutions de l’islam sunnite ottoman et de l’islam chiite safavide, en tenant compte des relations avec le monde arabe et les Lieux Saints de l’islam d’un côté, le monde de culture persane des Moghols de l’autre côté.
 

Compétences à acquérir

  • Contextualiser des faits, des productions, des connaissances
  • Développer une approche critique

Contact

Faculté des langues

22, rue René Descartes
67084 STRASBOURG CEDEX

Formulaire de contact

Responsable

Renaud Soler


Parcours : Études arabes