Projet PAYSAGE

Pensée du paysage et pratiques artistiques de l’espace à l’heure de l’Anthropocène 2020-2022

Le projet réunit des chercheurs de plusieurs unités de recherche de la Faculté des Langues (SEARCH, Mondes germaniques et nord-européens, CHER), de la Haute École des Arts du Rhin, et de l’Université de Windsor au Canada, autour d’un intérêt commun pour les représentations visuelles du paysage et pratiques artistiques de l’espace, en lien avec les enjeux environnementaux actuels.

La réflexion qui est engagée part du constat que l’idée de paysage dans la pensée occidentale est née et a évolué en fonction d’épisodes de tension entre le monde naturel et les espaces occupés par l’homme, et propose d’examiner la pertinence de cette notion dans le contexte actuel d’urgence écologique.

Elle s’articulera autour de plusieurs axes :

- une mise en perspective historique, qui mettra l’accent sur le lien entre l’idée de paysage et les crises environnementales auxquelles elle a répondu depuis sa naissance au début de l’époque moderne.

- un examen du rôle que peuvent jouer certaines esthétiques et formes antérieures du paysage pour comprendre notre rapport actuel à la nature (on pense notamment à la ruine ou à l’esthétique du sublime).

- un questionnement autour du rôle que peut encore jouer l’artiste pour renégocier les frontières entre nature et culture dans le contexte de l’Anthropocène. Celui-ci impliquera de se pencher sur des pratiques artistiques déjà existantes, comme le Land Art, la photographie, les créations in situ, mais des projets pédagogiques sont également envisagés.