Valentine Royaux  Chargée de cours de méthodologie de la recherche et de remédiation pour étudiants Oui Si

Thèse en cours

La construction du genre dans les jeux vidéo contemporains nordiques.
Direction : Thomas Mohnike

 

Parcours universitaire

Depuis 2018 - Doctorat en études scandinaves, École doctorale des Humanités (ED 520), Université de Strasbourg.

2015 - 2018 - Licence d’études nord-européennes, parcours suédois, Université de Strasbourg.

2014 - 2016 - Master Critique-Essais, écritures de l'Art contemporain, Université de Strasbourg.

2013 - 2014 - M1 Recherche Arts de la scène, Université de Strasbourg.

2010 - 2013 - Licence Arts du spectacle, parcours théâtre, Université de Strasbourg.

 

Expériences et mandats

Depuis 2021 - Représentante des doctorant.e.s auprès de l'ED 520.

Depuis 2021 - Représentante des étudiant.e.s au Collegium des Arts, Lettres et Langues.

2019 - 2021 - Représentante suppléante des doctorant.e.s de l'UR 1341 puis représentante des doctorants de l'UR 1341.

Depuis 2019 : Membre du groupe de recherche sur les Mythèmes du Nord.

Depuis 2019 - Membre du groupe de recherche sur le jeu Cultures et Mondes ludiques, Université de Strasbourg.

Depuis 2018 - Missions d'enseignements au département d'études scandinaves, Université de Strasbourg.

 

 Champs de recherche

  • Études de genre
  • Gamestudies
  • Technologies
  • Imaginaires du Nord
  • Narratologie numérique
  • Études culturelles scandinaves

 

Résumé

Les jeux vidéo, devenus de grands vecteurs de narration depuis environs trente ans, se voient régulièrement reprochés, à tort ou à raison, le fait d'être éminemment sexistes. Toutefois, certains studios de créations vidéoludiques semblent vouloir renverser ce standard et proposer des personnages plus réalistes, plus diversifiés. Des studios issus de pays nordiques feraient partis des précurseurs de ce courant – situés dans des sociétés perçues de part le monde et se revendiquant comme étant les plus égalitaires du monde. La question animant ma recherche serait alors de savoir si les valeurs de ses sociétés, se présentant comme égalitaires, ont pu avoir un impact, une influence dans cette création vidéoludique.

 

Contact

valentine.royaux[at]etu.unistra.fr