Cliquez sur Cours pour accéder directement au descriptif des enseignements

  • Cours (CM) 12h
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) -
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) -

Langue de l'enseignement : Français

Description du contenu de l'enseignement

LT41GM33 Sémantique_ Indéfinitude le cas les pronoms indéfinis désignant l’humain (origine, principes classificatoires, rendements discursifs)
Après avoir comparé les différents inventaires des pronoms indéfinis proposés par les grammaires, nous montrerons que, contrairement à ce que celles-ci prétendent, l’ensemble de ces formes est cohérent et structuré. Nous passerons en revue les sources et principes généraux de formation des pronoms mis en évidence par Haspelmath (1997) et Bath (2002) ainsi que les schémas de leur évolution. Nous redéfinirons la notion de pronom à la suite de Bath (2002) et passerons en revue les critères identificatoires des pronoms indéfinis de manière à fonder un classement plus pertinent que ceux qui sont suggérés traditionnellement. Seront abordés enfin les rendements discursifs des pronoms dits indéfinis.
Bibliographie
Bhat D.N. S. (2002) Pronouns, Oxford, Oxford UP.
Flaux, N (2008) Les pronoms indéfinis en français : une classe à (re)définir , Travaux de linguistique 56/1, 7-46.
Gary-Prieur, M.-N. (2011) Les déterminants du français, Paris : Ophrys.
HASPELMATH M. (1997) Indefinite Pronouns, Oxford, Clarendon Press.
Heine, B. & Kyung-An, S. (2011) On the grammaticalization of personal pronouns, Journal of Linguistics 47, 587-630.
Heine, B., Claudi, U. & Hunnemeyer, F. (1991) Grammaticalization : a conceptual framework, Chicago-London, Chicago UP.
Le Goffic P. (2015) Indéfinis et interrogatifs : le cas du français, Langue Française 187, 111-136.
Leeman D. (2004) Les déterminants du français, syntaxe et sémantique, Paris, PUF.

Liste de sujets associés au cours
Étude sur corpus/en diachronie/en synchronie/dans des genres particuliers des formes : quiconque, n’importe qui, je ne sais qui, tous, Dieu sait qui, tout un cha cun, autrui, qui…qui… ; autres formes peu étudiées (maint, autrui, noms propres « communs », etc.) ; les usages des indéfinis dans les discours politiques, institutionnels




 

Compétences à acquérir

Les étudiants seront capables de :
  • Poser un regard critique sur les classements des grammaires usuelles
  • Identifier les pronoms dits indéfinis référant à l’humain
  • Caractériser les fondements morphologiques, les traits syntaxiques et sémantico-référentiels des différentes formes étudiées (sources des pronoms (noms généraux, Qu-formes, Alii-formes, numéral ; pronoms vs déterminants sans nom ; formes (in-)définies, partitives)
  • Caractériser les fonctions sémantiques des formes (négation, polarité négative, spécificité vs non spécificité, free choice)
  • Repérer les formes dans les textes et en dégager les fonctions discursives.

Contact

Faculté des Lettres

14 RUE DESCARTES BAT LE PORTIQUE
67084 STRASBOURG

Formulaire de contact

Responsable

Catherine Schnedecker


Parcours : Technologies des langues - Traitement automatique des langues, informatique et traduction