Cliquez sur Cours pour accéder directement au descriptif des enseignements

  • Cours (CM) 18h
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) -
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) -

Langue de l'enseignement : Allemand

Niveau de l'enseignement : B2-Avancé - Utilisateur indépendant

Description du contenu de l'enseignement

Les débats actuels autour de la langue genrée en Allemagne
Influencée par les mouvements féministes aux USA, la linguistique féministe fait son apparition en Allemagne dès la fin des années 1970. Il s’agit alors de montrer que la langue allemande, ‘langue d’hommes’ (Männersprache), tend à invisibiliser les femmes tant au niveau lexical que grammatical.
Après avoir présenté dans les grandes lignes les objectifs de la linguistique féministe et les réflexions actuelles sur la représentation linguistique des personnes dites non-binaires, nous discuterons, sur la base d’articles scientifiques et de textes journalistiques, les arguments avancés par les défenseurs et les adversaires d’un usage genré de la langue. Pour saisir la dimension socio-culturelle qui sous-tend un débat parfois violent, nous serons amenés à adopter une approche comparative avec les discussions sur l’écriture inclusive menées en France.

L'œuvre de Marlen Haushofer et le féminisme de Rosa Mayreder à Judith Butler
Le séminaire s’intéressera aux liens qu’entretient l'œuvre de l'auteure autrichienne Marlen Haushofer (1920-1970) avec le féminisme. Il s'agira, dans un premier temps, de mettre en évidence l'influence de la pensée féministe de la première moitié du XXesiècle (Rosa Mayreder, Simone de Beauvoir) sur la création de Haushofer. Dans un deuxième temps, on abordera la réception des textes de Marlen Haushofer dans le contexte de la pensée féministe des années 1970 aux années 1990 (Luce Irigaray, Judith Butler).
Le corpus sera principalement constitué des romans Die Wand et Die Mansarde, même si des références à d'autres romans de Haushofer comme Stella ou Die Tapetentür ainsi qu'aux adaptations cinématographiques par Julian Roman Pölsler de Die Wand et Stella ne sont pas exclues.

Contact

Responsable

Vincent Balnat

Aurélie Le Née


Parcours : Études allemandes : dynamiques sociales et culturelles