Nationalism and War The cases of Cyprus and Ukraine (conférence en anglais)

Le Département d'Etudes turques, ITI MAKeRS, "Fabrique de la société européenne" et le centre de recherche DRES UMR 7254 ont le plaisir d'accueillir M. le Professeur Niyazi KIZILYÜREK, député européen chypriote (Le groupe de la gauche au Parlement européen - GUE/NGL) pour une conférence en anglais le 5 avril entre 15h et 17h au sujet de "Nationalism and War The cases of Cyprus and Ukraine".

"Ennemis et Amis : "l'autre" en monde musulman"

3 et 4 mars 2022, Misha / Collège Doctoral Européen

Lors de la journée d'étude du 4 mars  nous aurons la chance d'accueillir des chercheurs/ enseignants-chercheurs internes et externes, intervenant sur le thème dans divers contextes : période des débuts de l'islam, islam médiéval, période ottomane, période contemporaine ; monde arabe, Turquie, Inde ; textes littéraires, philosophiques, religieux ; vie sociale et questions politiques. 

En présentiel, ouvert à tous dans les limites de place et selon les mesures sanitaires.  Vous pouvez bien sûr n'assister qu'à une partie.

 

Programme détaillé

Politiques d’alphabet alphabets politiques - Fixation des langues et controverses identitaires

Majorités en mutation, minorités actives, diasporas en devenir : Le dynamisme de L'espace turco-ottoman

Séminaire porté par Samim AKGÖNÜL et organisé par Onur BÜLBÜL et Ediz HAZIR

Programme détaillé

Salle Océanie - MISHA


Les interventions seront diffusées en direct sur ce lien.

Rencontre avec Samim AKGÖNÜL pour la présentation de deux livres  12 novembre à 18 h - Librairie des Bateliers

Dictionnaire insolite de la Turquie

« Plus qu’un pays de contrastes, la Turquie est un pays de contradictions. Ceci dit, elle offre une telle diversité de paysages, de populations, de saveurs, de mélodies qu’il est impossible de la définir et la décrire de manière monolithique. Au détour de cérémonies et de savoureuses expressions, Samim Akgönül donne à découvrir des poètes et des musiciens, de fortes personnalités passées et contemporaines, la figure du bakkal, Hodja, Sinan, Adıvar et Loti. Allons voir les mots tavla, arabesk, commérage, börek, çiğ köfte ou encore kolonya… et, comme on dit en turc, haydi bakalım !
Dans ce dictionnaire insolite, Samim Akgönül propose une présentation lucide de la Turquie, de la façon dont son identité s’est forgée, il interroge sa politique et son avenir sans langue de bois, sans omettre non plus ce qui fait l’intérêt d’un voyage dans le pays, et laisse entrevoir une atmosphère, un quotidien, une société toujours haute en couleur.»

 

La Turquie "nouvelle" et les Franco-Turcs

« Depuis deux décennies, la Turquie, sous le régime dominé par Recep Tayyip Erdogan, change de peau. Les développements internes de la Turquie et ses relations avec son environnement immédiat ont un effet direct et indirect sur la communauté « turque » de France, formée non seulement par des immigrés mais aussi des générations nées et socialisées en France. Ces Franco-Turcs entretiennent des relations d'interdépendance avec la Turquie et suivent les débats politiques et sociaux turcs de très près. Ce livre est un va-et-vient entre les développements internes de la Turquie et leurs perceptions de la part des Franco-Turcs dans une perspective historique et politique. »

 

Le statut juridique des minorités religieuses

Colloque : Le concept de liberté de conscience dans le monde contemporain  Autour de l'ouvrage de Dominique Avon

Colloque les 13 et 14 octobre 2021

Programme détaillé

Organisé par Samim Akgönül, Faculté des langues, Unistra ; Christophe Monnot, Faculté de théologie protestante, Unistra et Anne-Laure Zwilling, CNRS, DRES UMR 7354 pour l’Université de Strasbourg

MISHA
Entrée libre - pass sanitaire, masque

Dictionnaire insolite de la Turquie

Plus qu’un pays de contrastes, la Turquie est un pays de contradictions. Ceci dit, elle offre une telle diversité de paysages, de populations, de saveurs, de mélodies qu’il est impossible de la définir et la décrire de manière monolithique. Au détour de cérémonies, de projets fous et de savoureuses expressions, Samim Akgönül donne à découvrir des poètes et des musiciens, de fortes personnalités contemporaines, la figure du bakkal, Hodja, Sinan, Adıvar et Loti. Allons voir les mots tavla, arabesk, commérage, börek, çiğ köfte ou encore kolonya… et, comme on dit en turc, haydi bakalım !

Au-delà des guides touristiques, les dictionnaires insolites vous font voyager par les mots et aident à briser les idées reçues.

 

Samim Akgönül est historien et politologue. Il enseigne la langue et la civilisation turques et a publié plusieurs ouvrages en français, en turc et en anglais sur la Turquie contemporaine, les minorités qui y sont présentes et les minorités turques dans les Balkans ou en Europe occidentale. Il dirige actuellement le Département d’Études turques de l’Université de Strasbourg et partage sa vie entre Strasbourg, Bordeaux et Istanbul.

Le roman « conservateur » turc, entre individualisation psychologique et édification collective L’actualisation littéraire des axiologies politiques à la lumière de l’œuvre de Peyami Safa (1899-1961)  Mardi 30 mars de 16 h à 18 h - en ligne

Dilek SARMIS (Université de Strasbourg, Département d’études turques, G.E.O - EA 1340) - Intervenante
Laurent MIGNON (Université d’Oxford, Saint Antony’s College) - Discutant
Samim AKGÖNÜL (Université de Strasbourg, département d’études turques) - Modérateur

Mardi 30 mars de 16 h à 18 h - en ligne


Catégorisé comme « conservateur », le romancier Peyami Safa (1899-1961) construit un univers structuré par des motifs littéraires mettant en scène la critique du cosmopolitisme occidental et la question du déclin moral. L’hétéronomie idéologique qui travaille ces thèmes laisse la part belle à des techniques narratives d’introspection et de caractérisation archétypale qui permettent de dynamiser les scissions internes des
personnages, souvent des héroïnes, affrontant, à l’instar de ceux de François Mauriac et de Georges Bernanos, les étapes d’une rédemption morale. La fiction semble incarner les ancrages politiques et nationalistes de l’écrivain, en particulier sa théorie de la synthèse culturelle et spirituelle, et celle d’une Anatolie âme organique de la nation turque. Pourtant, l’œuvre de Peyami Safa est travaillée par les contradictions de nombre de
trajectoires intellectuelles des premières décennies turques républicaines. Héritier des dynamiques de modernisation littéraire de la fin de la période ottomane, Safa use de techniques narratives et de procédés de caractérisation actancielle ambitionnant l’émergence d’un genre entre roman psychologique et apologue social. L’étude des réseaux sémantiques et des motifs transversaux par lesquels se font écho les œuvres
littéraires et politiques de ce romancier emblématique des transitions de l’histoire turque des années 1920-1950, permettra d’interroger le rôle des hétéronomies idéologiques dans les trajectoires du monde littéraire turc républicain à l’aune de sa galaxie dite « conservatrice ». Ces itinéraires, marqués parfois par la dissidence politique, s’avèrent en effet intéressants pour comprendre comment le roman peut constituer une extraversion
narrative tout à fait particulière de positionnements idéologiques ; mais aussi comment les polarisations historiques, qui ont également structuré d’autres espaces intellectuels comme ce fut le cas en France, constituent des enjeux méthodologiques pour l’historien de la littérature.

Le séminaire aura lieu sur la plateforme BigBlueButton sur inscription gratuite.
Merci de vous adresser à M. Samim Akgönül : akgonul@unistra.fr

Visioconférence - Un Italien à Istanbul : Raimondo d'Aronco et l'Art nouveau ottoman  22 avril 2021 - 18 h

Le cycle des visioconférences sur l’Art Nouveau se poursuit avec une évocation des styles en vogue dans la capitale ottomane autour de 1900. Un architecte italien, Raimondo D’Aronco, né dans le Frioul alors intégré à l’Empire des Habsbourg, formé en Autriche, à Graz, et en Italie, à Venise, s’est illustré dans l’édification de bâtiments publics et privés marqués par l’Art Nouveau à Istanbul. Il est devenu un des architectes officiels de l’Empire ottoman mais, rentré en Italie, y a laissé aussi des témoignages de son art, à Turin ou même à Udine, dans son Frioul natal.

La conférence sera une occasion de découvrir des architectures ottomanes peu connues mais aussi de montrer d’étonnantes convergences culturelles.

Visioconférence de Didier Francfort, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Lorraine, spécialiste d’histoire culturelle, directeur-adjoint du Centre de Recherche sur les Cultures et les Littératures Européennes.

Interventions de Monsieur Emilio Lolli, Consul Général d’Italie à Metz, de Monsieur le Professeur Paul Dumont, de Monsieur le Professeur Stéphane De Tapia, Département d’Etudes Turques de l’Université de Strasbourg et de Monsieur Murat Erpuyan, président d’A TA TURQUIE.

Jeudi 22 avril 2021 - 18 h - en ligne

Inscription gratuite : artnouveau-istanbul@outlook.fr