Exposition - Un procès, quatre langues - Qui étaient les interprètes simultanés au procès de Nuremberg ?

Current Event
22 November 16 December 2021
Palais Universitaire

La Faculté des Langues de l’Université de Strasbourg est porteuse de l’exposition Un procès, quatre langues - Qui étaient les interprètes simultanés au procès de Nuremberg ?

Cette exposition est organisée conjointement par le Département Interprétation de l’ITIRI et l’Association Internationale des Interprètes de Conférence (AIIC). Elle se tiendra au Palais universitaire de Strasbourg du lundi 22 novembre au jeudi 16 décembre 2021. L’exposition, gratuite, sera ouverte au public du lundi 22 novembre au jeudi 16 décembre aux horaires d’ouverture du bâtiment (du lundi au vendredi : 8h-20h, samedi 9h-12h).

Le vernissage aura lieu jeudi 25 novembre à 10h et sera suivi à 11h par les cérémonies de commémoration des rafles de 1943 (sur invitation). Une conférence sur les interprètes dans les zones de conflit se tiendra sur place lundi 6 décembre de 18h30 à 20h. Une projection vidéo et une présentation sur l’interprétation de conférence auront lieu mardi 7 décembre de 18h30 à 20h (entrée libre dans la limite des places disponibles ; pass sanitaire exigé). Une visite commentée de l’exposition par un interprète de conférence de l’AIIC est programmée mardi 14 décembre à 12h (information et inscription : hw.muehle@aiic.org ; pass sanitaire exigé).

L’interprétation de conférence est une profession peu connue mais elle fascine. La Faculté des Langues de l’Université de Strasbourg propose cette formation de niveau Master par le biais du Département Interprétation de l’ITIRI. La formation se déroule sur deux années. Elle est sélective et très intensive. Elle compte peu d’étudiants Les interprètes sont un maillon fort de la chaîne de communication. Les techniques et stratégies mises en place pendant la formation leur permettent de travailler principalement dans trois modes d’interprétation : liaison, consécutive et simultanée.

Les interprètes ont souvent le statut de free-lance mais ils peuvent aussi travailler comme permanents dans de grandes organisations internationales ou les Institutions européennes. Même s’ils n’interviennent jamais directement dans les débats ou discussions, ces voix de l’ombre sont indispensables au bon déroulement des échanges. L’exposition est très importante car le procès de Nuremberg a permis de conceptualiser les enjeux techniques, linguistiques, culturels, historiques et juridiques pour donner ensuite naissance à des formations et à une profession.

Cette profession évolue : l’interprétation simultanée se pratique aujourd’hui à distance via des plateformes dédiées, en mode hybride et toujours en contact direct avec les intervenants et participants de l’événement. Des glossaires en ligne, des systèmes d’appui en direct (prise de note des noms et des chiffres par exemple) sont en phase d’étude et d’élaboration et pour faciliter le travail des interprètes et réduire ainsi la fatigue et le stress inhérents à la pratique de l’interprétation.

Une profession exaltante et ô combien gratifiante pour toutes les personnes qui aiment relever les défis…

Plus d’informations sur l’interprétation de conférence et l’exposition :
https://www.profession-of-interpreting.org/en/one-trial-four-languages/
https://aiic.fr et https://aiic.org

 

Benoît Delâtre
Interprète de Conférence - Chef du Département Interprétation
ITIRI/Faculté des Langues