Linguistique romane ou diachronique S1 (spécialisation)

Cliquez sur Cours pour accéder directement au descriptif des enseignements

  • Cours (CM) 24h
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) -
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) -

Langue de l'enseignement : Français

Description du contenu de l'enseignement

LT41GM41 – Linguistique romane ou diachronique
Mme CAPIN
Processus de changement en linguistique diachronique et synchronique : grammaticalisation, analogie, disparition

Le cours aborde trois types de changements observables en diachronie et liés à l’évolution de la langue française : la grammaticalisation, l’analogie et la disparition. En guise d'illustration : il permet d’expliquer le passage depuis faire un beau coup à beaucoup, depuis à la fin de à afin de ; depuis quel chose que à quelque chose ; il rend compte des restructurations morphologiques dans le domaine nominal et verbal du français suite à des réfections analogiques ; il justifie la disparition de sauvement, departement, bruslement et leur remplacement par salut, départ et brûlure, etc., etc.
Chaque type de changement est décrit et illustré par des exemples pris dans la langue médiévale (ancien français et/ ou moyen français) ; il est complété par des exemples qui viennent de langues de différentes familles linguistiques – celle des langues romanes, des langues germaniques et des langues slaves, en diachronie et en synchronie.
Le cours poursuit plusieurs objectifs : i ) retracer l’évolution de la langue française par le biais des changements attestés ; ii) fixer les caractéristiques les plus importantes pour chaque type de changement, afin de montrer ce qui le distingue des autres ; iii) élargir et enrichir les connaissances linguistiques dans les domaines de la morphologie, la syntaxe, la sémantique et la pragmatique en diachronie et en synchronie ; iii) (re)connaître divers cadres théoriques afin de permettre aux étudiants de déterminer et de situer le cadre théorique de leurs propres recherches.
 

Compétences à acquérir

Connaître :
- la périodisation du français
- les caractéristiques les plus importantes pour chaque type de changement étudié.

Reconnaître les cadres théoriques affiliés à chaque type de changement.

Approfondir et élargir les conaissances linguistiques dans les domaines de la morphologie, la syntaxe et la sémantique en diachronie et en synchronie.

Comprendre et faire le compte-rendu d'un article scientifique dédié à la variation et au changement linguistique.

Bibliographie, lectures recommandées

Bibliographie indicative ( la bibliographie complète sera distribuée lors de la première séance)

HEINE B. et KUTEVA T. (2002), Word Lexicon of grammaticalisation : Cambridge University Press.
HEINE B., CLAUDI U et HÜNNEMEYER F. (1991), Grammaticalization: a conceptual framework, Chicago : Chicago University Press.
HOPPER P. et TRAUGOTT E., (2003), Grammaticalisation : Cambridge University Press.
LEDGEWAY Adam & MAIDEN Martin (eds) (2016), The Oxford Guide to the Romance Languages, Oxford : Oxford University Press.
LEHMANN C. (1985), Thoughts on Grammaticalization, Munich, Lincom Europa.
MARCHELLO- NIZIA C. (2000), « Les Grammaticalisations ont-elles une cause ? Le cas de beaucoup, moult et tres en moyen français », L’information grammaticale, n°87, 3-10.
MARCHELLO-NIZIA C. (2006), Grammaticalisation et changement linguistique, de Boeck.
NØRGÅRD-SORENSEN J., HELTOFT L & SCHØSLER L., (2011), Connecting Grammaticalisation, Amsterdam / Philadelphia : John Benjamins.

Parcours : Technologies des langues - Traitement automatique des langues, informatique et traduction