Séminaire SEARCH - Medieval to Renaissance (3)

Événement passé
23 février 2024
15h
Université de Strasbourg - Collège doctoral européen - Amphithéâtre

 SEARCH Seminar - Medieval to Renaissance (3)

Créé en 2022-23 par Fanny Moghaddassi et Rémi Vuillemin (Université de Strasbourg, SEARCH UR2325), le séminaire hybride Medieval to Renaissance a pour ambition de faire dialoguer les études médiévales et les études sur la Renaissance.

Bien que les étiquettes « Renaissance » et « Moyen Age » aient été abondamment critiquées et que de nouvelles périodisations aient vu le jour, le cloisonnement entre les époques perdure et continue à façonner les disciplines et les champs d’étude. Quoique communément admis par les médiévistes, le caractère arbitraire des définitions chronologiques du « Moyen Age » ne les empêche pas de profondément structurer la réflexion universitaire encore aujourd’hui, bon nombre d’histoires de la littérature commençant ainsi au XVIe siècle. La notion de première modernité, par ailleurs, loin de faire disparaître la coupure impliquée par celle de Renaissance, n’a pas eu l’effet escompté de ce point de vue, et a même pu renforcer une lecture téléologique des XVIe et XVIIe siècles. Sa dimension initialement critique ne l’a ainsi pas toujours dissociée des implications de la notion de Renaissance telle qu’elle a été conceptualisée au XIXe siècle, et parler de première modernité ne suffit pas à se détacher des grands récits de Burckhardt ou de Michelet. Dans le domaine des études anglophones, on pourrait estimer que la période située à la charnière des deux époques (le XVe siècle et la première moitié du XVIe siècle) a pâti d’un découpage temporel renforcé dans les études littéraires par la domination des figures tutélaires que sont Chaucer et Shakespeare. Enfin, la structuration des domaines de recherche et l’organisation institutionnelle rendent encore trop souvent difficiles les échanges entre médiévistes et spécialistes de la Renaissance, et les regroupements existants se font plus volontiers entre Renaissance et Lumières.

Consacré aux Iles Britanniques et aux études littéraires, mais voué à s’étendre au-delà, ce séminaire vise à répondre à ces défis en créant un espace commun virtuel. Il explore les enjeux historiographiques de périodisation, soutient le regain d’intérêt actuel pour des périodes de « transition » souvent laissées de côté, croise les regards sur des thématiques pertinentes sur l’ensemble de la période qui court du XIIIème siècle au XVIème siècle, et engage le débat sur les continuités et transformations qui ont marqué cette époque. 

 

Destiné aussi bien aux doctorant.es qu’aux collègues plus expérimenté.es, il est soutenu par l'équipe SEARCH.

 

Le 23 février, nous aurons le plaisir d'accueillir:

  • Sandra Gorgievski (Université de Toulon), Reinventing the Crusades in the 21st Century
  • Patrick Dewdney (écrivain), Reinventing the Past in Contemporary Fiction - An Interview

Date : 23 février 2024
Horaire : 15h00
Lieu : Université de Strasbourg - Collège doctoral européen - Amphithéâtre
Format hybride. Inscription auprès de Fanny Moghaddassi, f.moghaddassi[at]unistra.fr ou Rémi Vuillemin, vuillem[at]unistra.fr

English version of the presentation:

The hybrid seminar series Medieval to Renaissance, which was created in 2022-23 by Fanny Moghaddassi and Rémi Vuillemin (Université de Strasbourg, SEARCH UR2325), aims to favour dialogue between medieval and Renaissance/early modern studies.

While the ‘medieval’ and ‘Renaissance’ labels have largely been criticised and other labels have been used, the separation between the two periods remains, and still shapes academic disciplines and scientific fields of enquiry. Although commonly recognised by medievalists, the arbitrary nature of chronological definitions of the 'Middle Ages' still profoundly structures academic thinking today, with many histories of literature beginning in the 16th century. The notion of ‘early modern’, besides, has not really succeeded in cancelling out the divide implicit in the notion of Renaissance, and has even sometimes had the effect of strengthening teleological readings of the 16th and 17th centuries. Though it was coined to question an earlier historical model, it has not allowed researchers to do away with the implications of narratives established in the 19th century by the likes of Burckhardt and Michelet. In English studies, the century and half upon which the periodisation hinges (i.e. the 15th century and the first half of the 16th century) has been somewhat neglected, caught as it is between two major figures: Chaucer and Shakespeare. Finally, the institutional construction of scientific fields and the structural evolutions of work in academia has further strengthened divisions. It seems far more common today to work on the continuities from the Renaissance to the Enlightenment than from the Middle Ages to the Renaissance

 

Focused on the British Isles and on Literary Studies, but aiming to go beyond those limitations, this seminar series aims to address those challenges by establishing a common virtual space, discussing historiographical questions of periodisation, upholding the current renewed interest in previously neglected ‘transitional’ times . It will encourage crossed perspectives on relevant issues related to the period running from the 13th to the 16th centuries, and prompt exchanges on the continuities and transformations across existing temporal divides.

This seminar series is addressed to scholars at all career levels. It is supported by the SEARCH research unit.

On 23 FeBbruary 2024, we'll delighted to welcome :

    • Sandra Gorgievski (Université de Toulon), Reinventing the Crusades in the 21st Century
    • Patrick Dewdney (novelist), Reinventing the Past in Contemporary Fiction - An Interview

Date : 23 Feb. 2024
Horaire : 3 p.m.
Lieu : Université de Strasbourg - Collège doctoral européen - Amphithéâtre
Hybrid format. Contact Fanny Moghaddassi, f.moghaddassi[at]unistra.fr or Rémi Vuillemin, vuillem[at]unistra.fr