Sarah Kofman, une déconstruction du judaïsme au féminin

Sarah Kofman, une déconstruction du judaïsme au féminin. Conférence de Madame Orietta Ombrosi

Dans le cadre du Département  d’Études Hébraïques et Juives

MARDI 4 OCTOBRE 2022 de 10h à 12h

Palais Universitaire, salle 102

 

Conférence de Madame Orietta Ombrosi,  département de philosophie à l’Université Sapienza de Rome Professeure en Anthropologie Philosophique et Philosophie Morale Française Contemporaine

« Sarah Kofman, une déconstruction  du judaïsme au féminin »

La professeure Orietta Ombrosi évoquera la question de la féminité dans le judaïsme à travers la figure oubliée de Sarah Kofman (1934-1994), pour qui l’écriture et en particulier « l’écriture du désastre » (Blanchot) fut essentielle.