MASTER Traduction et interprétation
Parcours : Traduction professionnelle, domaines de spécialité

Cliquez sur Cours pour accéder directement au descriptif des enseignements

  • Langue du parcours :Enseignements multilingues
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation
  • Stage : durée (en semaines):12

Objectifs du programme

Former des spécialistes aux métiers de la traduction professionnelle polyvalents et autonomes, capables de s’insérer sur le marché du travail libéral, salarial ou institutionnel à l’issue du Master.
Le programme d’études se décline en quatre semestres : deux semestres (60 crédits) de tronc commun pour les trois parcours, suivis d’une spécialisation de deux semestres (60 crédits) en traduction professionnelle, domaines de spécialité. Le master est complété par un Diplôme Universitaire, qui renforce le volet professionnalisant de la formation. Les admissions directes en semestre 3 sont autorisées. Les candidats, après sélection sur épreuves spécifiques, présentent 1 ou 2 LT (langues de travail) en plus du français. Les langues proposées sont (sous réserve d'un nombre minimum d'inscrits pour les langues rares) : allemand, anglais, arabe, danois, espagnol, français, grec*, italien**, néerlandais, norvégien, polonais, portugais, roumain, russe, suédois, turc. Voir site de l'Itiri
A côté des intervenants universitaires, les professionnels de la traduction sont constamment présents au sein de ce parcours et assurent le transfert des acquis en direction de l’activité professionnelle. La formation prend appui sur le point fort que représentent l’enseignement et la recherche en langues étrangères à l’Université de Strasbourg (plus de 25 langues, littératures et cultures étrangères). Ceci permet de proposer un large éventail de langues pour la combinaison linguistique de base des étudiants et d’offrir un nombre plus important encore de troisièmes langues et cultures étrangères parmi les langues européennes et mondiales moins répandues dans l’UE. Celles-ci peuvent être ultérieurement activées en tant que langues de travail, notamment dans la perspective de l’élargissement de l’Union européenn e. Outre les matières théoriques, outils indispensables à une prise de conscience globale de l’activité traduisante, de la légitimité et du positionnement social du traducteur, le master se concentre essentiellement sur le côté pratique du métier. Ainsi les cours sont-ils orientés sur une mise en situation pragmatique du futur traducteur pour une insertion professionnelle directe répondant aux exigences du marché, en termes de compétences humaines et techniques.
 

Compétences à acquérir

Compétences générales pour les deux années de Master
Fournir une dimension théorique permettant la distanciation par rapport au transfert linguistique et culturel et une légitimation des stratégies pour justifier ses choix devant un donneur d’ordre. Développer la maîtrise des outils et ressources : savoir les identifier, les utiliser, les critiquer afin de garantir la qualité et de respecter la déontologie de la profession : biotraduction versus traduction automatique. Réfléchir à la place de l’outil dans la réalité du traducteur. Acquérir des connaissances dans une perspective diachronique : histoire de la traduction. Découvrir les différences entre une pratique traductionnelle quotidienne intuitive et les apports théoriques de la linguistique. Acquérir une méthodologie de la recherche documentaire et terminologique pour la traduction. Découvrir les ressources électroniques. Connaître le métalangage et la production théorique du domaine pour décrire, commenter et défendre le document traduit. Aborder la traduction sous un angle analytique : caractériser les différentes typologies textuelles du document source et découvrir le transfert linguistique et culturel par des supports à visée rédactionnelle et spécialisée. Découvrir les différents outils de traduction assistée par ordinateur. Comprendre le fonctionnement des moteurs de traduction automatique, les utiliser et les critiquer.
Compétences spécifiques
Pour le Master 1ère année – Tronc commun aux trois Masters.

- Parfaire le niveau linguistique et acquérir des stratégies de traduction en adéquation avec la culture cible.
- Savoir décoder et encoder un texte en respectant les spécificités culturelles, sémantiques et linguistiques (styles, registres).
- Savoir consulter les références terminologiques adéquates et utiliser des ressources documentaires en ligne et des dictionnaires spécialisés.
- Savoir utiliser l’informa tique dédiée à la traduction et les outils de TAO et de TA
- Découvrir et traduire une batterie de documents authentiques dans différents domaines généraux et semi-spécialisés.
Pour la seconde année de Master traduction professionnelle, domaines de spécialité.
- Découvrir les typologies textuelles propres aux domaines de spécialité les plus récurrents dans le quotidien du traducteur: technique, juridique, scientifique, financier, médical.
- Savoir analyser les spécificités des documents sources et traduire des textes spécialisés dans plusieurs domaines en respectant les exigences sémantiques, terminologiques et stylistiques respectives.
- Savoir adapter son document cible en fonction des objectifs de communication, des récepteurs et des sociolectes spécialisés.
- Construire un glossaire analytique à partir de recherches terminologiques contextualisées.
- Exécuter des opérations de révision et de relecture du texte cible dans le respect des critères analytiques, terminologiques, phraséologiques, stylistiques, et en appliquant un cahier des charges donné.
- Etre capable de gérer un projet de traduction de bout en bout, du devis à la remise du document validé après contrôle qualité.
- Découvrir la post-édition à partir de logiciels de traduction automatique
- Savoir respecter les exigences du client.

 

Contact(s)

Helen Schnelzauer-Sontag

Alain Volclair

Modalités d'inscription

L'admission au Master traduction professionnelle, domaines de spécialité, est subordonnée à une sélection sur tests spécifiques.
Examen des candidatures sur dossier, lettre de motivation et épreuves écrites et orales. Traduction sans dictionnaire de et vers la langue étrangère, épreuve de français. Epreuve orale : résumé oral en langue étrangère d'un article de presse suivi d'une traduction à vue d'un passage significatif et entretien de motivation.
Cliquer ici

Pré-requis obligatoires

Licence (pour le M1) et Master 1 (pour le M2) LEA, LLCE, Droit, Sciences etc. Excellente maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères ainsi que de sa langue maternelle. Grande culture générale et curiosité intellectuelle.
Pour les étudiants étrangers, aucune certification n'est demandée car les étudiants sont soumis à des tests d'admission en langue française.

Poursuite d'étude

Poursuite d'études :
Doctorat en traductologie.
Débouchés professionnels :
Secteurs d'activité :
  • Institutions de l’Union Européenne
  • Autres organisations internationales
  • Ambassades et Représentations diplomatiques
  • Ministères et autres organes
  • Associations caritatives et humanitaires
  • ONG
  • Entreprises
  • Agences de traduction
Types d'emplois accessibles :
  • Traducteur freelance
  • Traducteur expert assermenté
  • Traducteur salarié
  • Traducteur localisateur
  • Traducteur jeux vidéo
  • Relecteur / Réviseur
  • Rédacteur spécialisé
  • Terminographe
  • Chef de projets
  • Traducteur post-éditeur

Codes Rome

  • E1108 - Traduction, interprétariat
  • H1207 - Rédaction technique

Programme des enseignements

Traduction professionnelle, domaines de spécialité

Contact

Faculté des Langues

22 rue René Descartes
67084 STRASBOURG