MASTER Langues, littérature et civilisations étrangères et régionales
Parcours : Les mondes germanophones dans l'espace européen (EAD)

Cliquez sur Cours pour accéder directement au descriptif des enseignements

Contenus et types d'enseignement

Connaissances scientifiques à acquérir


- Haut niveau de connaissances dans les principaux champs de la recherche (linguistique, littérature, civilisation, histoire des idées, histoires des arts, traduction…) en langue et culture
- Approfondissement des connaissances culturelles au sens large dans une approche épistémologique et analytique
- Acquisition et renforcement de la méthologie de la recherche dans les domaines de la littérature, la civilisation, la linguistique, la traduction
- Maîtrise des outils technologiques de la recherche, de l'information et de la communication

Description générale du contexte

L’objectif du master LLCER est de former des spécialistes et des jeunes chercheurs de haut niveau dans le domaine de la langue et de la culture correspondant aux grandes aires géographiques des 11 parcours de la mention. La formation à la recherche permet des spécialisations dans plusieurs champs disciplinaires : la littérature, l’histoire et la civilisation, la linguistique, la didactique de la langue ou encore la traduction.

Les 11 parcours de la mention se déclinent comme suit :

- Études anglophones.
- Études arabes.
- Mondes germanophones dans une perspective franco-allemande (Présentiel)
- Les mondes germanophones dans l'espace européen : littératures, cultures et politiques (EAD)
- Études hébraïques et juives.
- Études ibériques et latino-américaines.
- Études italiennes.
- Études japonaises.
- Études néo-helléniques.
- Études persanes.
- Études slaves

La formation est organisée en 2 ans, sur 4 semestres comportant 30 ECTS chacun, soit 120 ECTS au total. Les trois premiers semestres comportent chacun 6 UE et le quatrième est entièrement consacré au Travail de Recherche (TER) ainsi qu’à un stage de formation. Dans certains parcours et dans plusieurs séminaires de formation, dits semi-transversaux, les cours sont communs et sont impartis en français.



 

Compétences à acquérir

Il s’agit, à l’issue de la formation, d’être capable de :

- Développer un positionnement critique face à un objet de recherche, de porter un regard critique argumenté
- Pouvoir analyser et synthétiser des documents
- Déconstruire stéréotypes et lieux communs pour faire émerger une pensée scientifique autonome
- Mettre en œuvre la méthodologie adaptée aux objets de recherche et à la problématique traitée
- Faire preuve d’un haut niveau de compétence en langue à l’écrit comme à l’oral
- Maîtriser les différents niveaux d'analyse et de fonctionnement de la langue: morphosyntaxe, lexique, phonétique et phonologie, sémantique, discours
- Traduire des textes variés de et vers la langue cible
- Prendre la parole en public et argumenter
- Exposer et débattre dans la langue source et dans la langue cible
- Rédiger un travail de recherche, un article, un compte-rendu dans la langue cible
- Mobiliser des savoir-faire dans une démarche interdisciplinaire
- Développer son potentiel de créativité
- Être capable d'appréhender la diversité des cultures, des espaces linguistiques et géographiques concernés dans le respect de l'altérité


 
  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

La formation en enseignement à distance au master recherche « Mondes germanophones dans l’espace européen : littératures, cultures et politiques » permet d’acquérir en deux années un diplôme de master recherche de l’Université de Strasbourg.

Le master recherche en Enseignement à distance (EAD) s’adresse à des personnes qui, à tout âge et pour des raisons diverses d’ordre privé ou professionnel, ne peuvent suivre une formation régulière en présentiel. Il permet notamment aux étudiants de réorienter leur activité professionnelle ou de la compléter par une spécialisation les désignant comme animateurs et gestionnaires de la relation de leur employeur avec les pays germanophones.

Le master recherche EAD propose une thématique ciblée sur l’inscription de l’espace germanophone (Allemagne, Autriche, Suisse) dans l’espace européen. En s’intéressant autant à l’Autriche et à la Suisse qu’à l’Allemagne, il vise un double objectif :
-Porter le regard sur la totalité de l’espace germanophone et le faire apparaître comme un ensemble d’entités culturelles, historiques et politiques diverses, souvent conflictuelles et toujours interagissantes. Montrer que l’histoire de l’espace germanophone se fait dans les différents centres qui le constituent et jusque dans ses marges.
-Décentrer le regard sur la relation entre l’espace germanophone et l’Europe et, tout en insistant sur l’importance de la relation franco-allemande, faire apparaître que les États germanophones se sont également constitués dans leur relation avec l’Europe Centrale et Orientale. Parvenir ainsi à une compréhension plus fine de la position de l’espace germanophone au centre de l’Europe.


A l'issue d'une première année polyvalente d'orientation disciplinaire (littérature, histoire des idées, civilisation, linguistique), les étudiants choisissent en deuxième année une discipline de spécialité dans laquelle ils suivent les enseignements et rédigent leur mémoire de master.
Ils travaillent dès le 1er semestre à l’acquisition d’une méthodologie de la recherche (élaboration d’un sujet, recherche documentaire, réflexion sur les outils méthodologiques, structuration d’un travail, construction d’une argumentation, présentation d’un travail scientifique structuré avec notes de bas de page, bibliographie, table des matières etc.).
 

Compétences à acquérir

Les étudiants apprennent à comprendre, à expliquer et à présenter la complexité de l’inscription des mondes germaniques (Allemagne, Autriche, Suisse) dans l'espace européen.
Formés à la pratique de l’interculturalité dans ses dimensions synchroniques et diachroniques, les étudiants qui ne se dirigent pas vers l’enseignement sont en mesure d’apporter aux entreprises une compréhension approfondie du contexte culturel, historique, politique, social et économique des mondes germaniques et de leurs relations entre eux et avec le reste de l’Europe.
La formation aux diverses disciplines de la recherche en études germaniques permet aux étudiants de rechercher l’information, de l’analyser et de proposer une réflexion structurée et argumentée sur divers aspects du fonctionnement des mondes germaniques et de leurs relations avec l’Europe. Leur maîtrise parfaite de la langue et de la culture des pays germanophones et la valorisation d’autres compétences linguistiques et culturelles acquises en contexte universitaire ou extra-universitaire leur permet de nouer et d’entretenir avec eux des relations de type professionnel.

Liste des principales compétences à acquérir au cours de la préparation du master EAD:
 
  • Apprendre le travail en autonomie, planifier et organiser son travail, gérer son temps de travail, gérer une relation à distance avec les enseignants et les autres étudiants.
  • Selon les cas; concilier études et vie professionnelle ou/et familiale; réaliser un double cursus.
  • Maîtriser une démarche de recherche menant de la définition de l’objet, de la problématique et de la méthodologie de la recherche à une argumentation raisonnée et critique, et à une présentation structurée des résultats conforme aux règles de la recherche scientifique.
  • Apprendre à connaître et à respecter la déontologie de la recherche.
  • Découvrir le métier de chercheur (travail en archives, rédaction, colloq ues, insertion dans la communauté scientifique…)
  • Savoir chercher, rassembler, sélectionner et exploiter l’information
  • Prendre la parole en public en allemand, créer et commenter des supports, présenter une thèse scientifique, discuter, réagir et argumenter en allemand.
  • Communiquer en langue étrangère (écrite et orale)
  • Dans le cadre du stage en équipe: travailler en équipe
  • Mettre les technologies de l’information et de la communication au service d’un projet de recherche
  • Pratiquer les logiciels de base de l’environnement windows ou équivalents (Word, Powerpoint, Zotero, Adobe Connect...)
  • Utiliser des bases de données

Contrôle des connaissances

Pour les cours, le contrôle des connaissances se fait par dépôt sur Moodle d'un devoir rédigé au cours du semestre et portant sur le contenu du cours.
Pour les séminaires de recherche, le contrôle de connaissances se fait d'une part, comme pour les cours, par dépôt d'un devoir sur Moodle, mais il est complété par la participation à un séminaire en présentiel dans les locaux de l'Université de Strasbourg, au cours duquel les étudiants présentent les résultats de leurs recherches portant sur le thème du séminaire. La participation à ce séminaire est obligatoire et permet d'évaluer les compétences des étudiants en communication orale.

Contact

Pascal Fagot

Catherine Uhly

Conditions d'admission


Être titulaire d’une licence de langue LLCER obtenue à l'université de Strasbourg ou dans une autre université française.
Être titulaire d'une autre licence ou d'un master d'une autre spécialité obtenus en France ou être titulaire de diplômes équivalents à la licence ou au master obtenus à l'étranger.
Le dossier comporte un CV, une lettre de motivation, la photocopie des diplômes et le relevé des notes du dernier diplôme obtenu.
Dans certains parcours, le pré-projet de recherche fait également partie des pré-requis pour satisfaire aux conditions d’admission d'une mention de masters sélectifs.
Les conditions d’admission varient selon les parcours. Il n’est pas rare, dans nombre de parcours, qu’un niveau de certification soit exigé, en français comme dans la langue étudiée.

Modalités d'inscription

L'inscription se fait par candidature individuelle.

Pré-requis obligatoires

En allemand comme en français, les étudiants doivent avoir au moins un niveau de langue C1 du cadre européen de référence pour les langues.
La licence d'allemand est requise pour l'entrée en M1.
A défaut, l'étudiant titulaire d'une autre licence présente un dossier qui est examiné par la commission d'admission qui juge des compétences de l'étudiant en matière linguistique, civilisationnelle et littéraire.

Pré-requis recommandés

Bonne connaissance des pays de langue allemande, si possible y avoir vécu un certain temps, y avoir atteint un niveau de langue idiomatique permettant de distinguer les divers emplois de la langue. Avoir des connaissances solides en civilisation, littérature et linguistique allemandes.

Débouchés

- Recherche et enseignement à l’université : parcours de master orientés vers les métiers de la recherche, objectif doctorat
- Enseignement : enseignement dans le secondaire, dans les écoles privées ou professionnelles, dans la formation d’adultes ou la formation interne en entreprises

Les compétences acquises au sein de la Mention ont été conçues de façon à permettre l’adaptabilité des étudiants à différents secteurs d’activité comme :
- Les métiers de la fonction nationale et territoriale
- L’édition
- La documentation
- La traduction
- La culture : musées, médiathèques, bibliothèques, théâtres, cinémas, associations
- Le journalisme : les diplômés peuvent trouver du travail dans les métiers de la communication, les médias. La diversification des médias fait que les débouchés se diversifient aussi : presse écrite, presse orale, presse électronique…
- Le tourisme
- Les relations publiques
Moyennant des formations complémentaires ou des spécialisations, l’excellence des connaissances linguistiques et culturelles des diplômés représentent un atout pour des emplois dans une administration, une entreprise, une association et dans des organisations internationales ou diplomatiques
 

Poursuite d'études

- Doctorat ès « langues, littératures et civilisations étrangères »
- Préparation aux concours suivants:
Agrégation
CAPES externe de langues.
CAPES de documentation
Concours de recrutement des Professeurs des Écoles (CRPE)
Concours de la fonction publique
- Formations complémentaires pour envisager une insertion dans les métiers de l’édition, de la culture et de la communication, du tourisme, des arts et du spectacle et des organismes internationaux ou diplomatiques…
 

Aide à l'orientation/réorientation

Des séances de sensibilisation et d’information animées par des intervenants issus de coopératives d’activités et d’emplois (Artenréel, Cooproduction, Antigone, Pépite) sont prévues afin permettre aux étudiants de valoriser les compétences acquises dans la mention LLCER à l’extérieur de l’université.
Espace Avenir, service d’aide à l’orientation et l’insertion professionnelle, accompagne les étudiants dans leurs recherches de stages et d’emplois. Des conseillers répondent aux demandes des étudiants en ce qui concerne leur insertion professionnelle, en fonction de leurs profils. Des ateliers proposent différentes stratégies pour faciliter la recherche d’emploi. Le réseau Alumni de l’université permet d’avoir accès à la plateforme d’offre d’emplois, outil de référence de l’université. Les responsables de la mention solliciteront le concours de l’ingénieur d’études, chargée de l’orientation et de l’insertion professionnelle à la Faculté des langues.
Avec le concours du Conseil de perfectionnement et les services de l’Université dédiés à l’insertion, un suivi des étudiants au-delà de l’obtention de leur diplôme sera prochainement mis en place afin d’améliorer la qualité de l’information des entrants.

Poursuite d'étude

Concours de l'enseignement (CAPES et Agrégation d'allemand)
Thèse de doctorat
Autres formations réclamant un niveau d'études Master 2
 

Structure et organisation pédagogiques

Les 3 premiers semestres comportent 6 unités d'enseignement (UE) chacun.

Le premier semestre est structuré en 4 UE disciplinaires (dont deux pourront être communes à plusieurs parcours). A ces 4 UE s'ajoutent une UE de méthodologie de la recherche ainsi qu'une UE libre.

Le second semestre comprend 3 UE disciplinaires (dont une pourra être commune à plusieurs parcours), 1 UE dédiée au projet de recherche de l'étudiant, 1 UE de stage en équipe d'accueil ou de stage professionnel ainsi qu'une UE libre.

Le troisième semestre comprend à nouveau 4 UE disciplinaires (dont 2 pourront être communes à plusieurs parcours), 1 UE dite de "renforcement disciplinaire" (compte-rendu de lectures, travail personnel ou une autre UE libre ou séminaire) ainsi qu'une UE de stage en équipe d'accueil ou en milieu professionnel.

Le quatrième semestre est consacré à un stage en équipe d'accueil ou en milieu professionnel. L'essentiel du semestre est dédié au travail de recherche et à l'élaboration du mémoire (TER) qui constitue l'aboutissement du parcours de recherche de l'étudiant.

Pour leurs stages en équipes d'accueil, les étudiants sont invités à participer à toutes les manifestations organisées par les 5 équipes de la mention.

Concernant leur recherche personnelle, les étudiants travailleront en collaboration avec leur directeur de recherche qui les guidera dans le choix des UE libres, des manifestations scientifiques auxquelles ils participeront pour leur stage et qui orientera leur recherche d'un point de vue méthodologique et épistémologique.

Changements intervenus dans l'organisation pédagogique:

1. Mise en place d’un conseil de perfectionnement pour la mention LLCER qui est destiné à optimiser les performances dans les différents parcours, à veiller à la cohérence de l’offre et à faciliter l’insertion professionnelle de ses étudiants. Le conseil est composé de 10 membres :
- Carole Egger et Catherine Paulin, co-responsables de la mention
- Peter Andersen, Études germaniques
- Émilia Koustova, Études slaves
- 1 Alumnus
- M. Stéphane Bossuet, directeur de Artenréel, Coopérative d’Activités et d’Emploi (CAE) artistique et culturelle
- M. Michaël Choffat, responsable administratif de la mention de master LLCER
- Mme Anne Klipfel, responsable des relations internationales pour la faculté des langues
- Mme Céline Perugorria, ingénieur chargée d’orientation et d’insertion professionnelle pour la Faculté des langues
- 1 étudiant

2. L'ensemble des manifestations scientifiques offertes par les 5 équipes d'accueil auxquelles est adossée la mention de master sera désormais accessible en ligne sur le site de la Faculté des langues.

3. Selon le profil de l'étudiant, il pourra être incité à réaliser son stage dans un milieu professionnel en adéquation avec son projet professionnel (bibliothèques, musées, librairies, associations, théâtres, espaces culturels, institutions diplomatiques...)



 

Programme des enseignements

Les mondes germanophones dans l'espace européen (EAD)

Contact

Faculté des Langues

22 rue René Descartes
67084 STRASBOURG

Catherine Paulin

Carole Egger