LICENCE Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales
Parcours : Études japonaises

Cliquez sur Cours pour accéder directement au descriptif des enseignements

Contenus et types d'enseignement

La mention LLCER regroupe trois types de licences:
  • Les licences dites "monolingues" sont des licences classiques qui se concentrent sur l'apprentissage d'une langue dans ses dimensions linguistiques, littéraires et civilisationistes
  • Les licences dites "plurilingues" sont des licences qui proposent des parcours originaux et parfois uniques en France permettant de mener de front des approches plurilingues et interdisciplinaires
  • Les licences "langues et Interculturalité" sont des licences trilingues qui visent le développement d’une compétence plurilingue dans plus de 20 langues de grande et moindre diffusion, dans une logique comparative, interculturelle et interdisciplinaire

Description générale du contexte

Depuis le 1er janvier 2017, la Faculté des Langues réunit deux ex- composantes qu’étaient la Faculté des Langues et Cultures Etrangères (LCE) et la Faculté des Langues et Sciences Humaines Appliquées (LSHA) d’une part et d’autre part le Pôle Lansad, qui dépendait auparavant des services centraux de l’Unistra.

La Mention LLCER est structurée en 25 parcours, potentiels ou déjà existants, impliquant directement treize champs linguistiques et culturels (cf. Annexe 1 Architecture de l’offre de formation) : allemand, anglais, chinois, dialectologie (alsacien), espagnol, hébreu, italien, japonais, langues scandinaves, néerlandais, persan, portugais, russe et turc. En termes de diversités des langues, il faut rajouter la dialectologie (alsacien) qui interagit au sein de la Licence d’Allemand, de même que plusieurs langues slaves, le bulgare, le polonais, le serbe/croate et tchèque, qui dépendent du département d’Études Slaves, qui viennent compléter la formation en russe et qui s’inscrivent dans les parcours Langues et Interculturalité, tout comme le grec, le roumain et le hongrois. En conséquence, tous les départements ou lectorat (hongrois, portugais) de la Faculté des Langues qui dépendaient antérieurement de la Faculté des Langues et Cultures Etrangères sont impliqués et interviennent dans les licences de la mention LLCER. Des enseignements sont mutualisés avec le parcours LEA dans les langues suivantes: grec, italien, japonais, néerlandais, russe et suédois.
 

Compétences à acquérir

La Mention LLCER vise à développer chez ses étudiants destinés à être diplômés les qualités suivantes :

Autonomie
Apprentissage
Curiosité intellectuelle et esprit critique
Adaptabilité
Capacité à transmettre ses savoirs.

Ces qualités générales informent le contenu des enseignements, qui visent à développer les compétences suivantes :

- Lire et comprendre des documents dans une langue étrangère
- Traduire et rédiger dans une langue étrangère
- S’exprimer et comprendre à l’oral dans une langue étrangère
- Synthétiser, argumenter et problématiser des savoirs propres à des sphères culturelles étrangères
- Maîtriser la langue française
- Développer et maîtriser des stratégies et des méthodologies d’apprentissage
- Dialoguer, transmettre
- Mettre en valeur ses savoirs et compétences, notamment dans un contexte socio-professionnel.
  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Ce parcours LLCER japonais permet d’acquérir différentes compétences requises dans des secteurs pouvant mettre en jeu l’usage et la maîtrise de la langue japonaise, tels que l’enseignement des langues, la traduction, l’interprétariat, le journalisme, le tourisme, les relations internationales, etc. Outre un enseignement méthodique et progressif de la langue japonaise constituant la base de cette formation, les étudiants y bénéficieront d’approches diversifiées de la culture, l’histoire et la société japonaises, le tout constituant un socle solide dans le cadre de leur vie professionnelle future ou de leur poursuite d’études en master.

Compétences à acquérir

1. Parler correctement en japonais à un niveau avancé 2. Écrire correctement en japonais à un niveau avancé 3. Lire des textes spécialisés en japonais 4. Écouter en japonais des énoncés du niveau journaux et actualités 5. Interpréter du japonais au niveau nécessaire pour le marché du tourisme 6. Traduire des textes japonais spécialisés en français 7. Composer un texte structuré et ordonné en japonais 8. Analyser méthodiquement des sources japonaises et françaises 9. Synthétiser des éléments d’information d’origines différentes 10. Contextualiser des connaissances acquises 11. Organiser son temps et ses méthodes d’apprentissage 12. Mettre en valeur son diplôme

Contact

Akinobu Kuroda

Modalités d'inscription

Capacité d’accueil : 125

Attendus nationaux :
Il est attendu des candidats en licence Mention Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER) :
Disposer d’un très bon niveau rédactionnel qui permette d’argumenter un raisonnement
Cette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.
Disposer d’un très bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
Cette mention, qui comporte obligatoirement des enseignements de langues vivantes, impose une très bonne maîtrise au niveau baccalauréat de la langue choisie.
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les cultures étrangères (lectures, théâtre, cinéma, documentaires, visite de musées, voyages)
Cette mention impose en effet un réel intérêt pour l’histoire, la civilisation et la culture littéraire, linguistique et artistique en général, et en particulier celles de l’aire géographique de la langue choisie.
Avoir un goût prononcé pour la lecture en français et en langue étrangère
Cette formation impose en effet une appétence pour la lecture de textes littéraires en français et dans la langue choisie.
Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude des langues impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.
Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation en LLCER, de la c apacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la Licence LLCER laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Attendus locaux :
Aucune connaissance est attendue pour la langue japonaise

Pièces demandées :
- Tous les bulletins scolaires sont demandés. Les bulletins scolaires de la dernière année en classe de 1ère, de toutes les années en classe de Terminale et dans l’Enseignement Supérieur, seront disponibles dans le dossier électronique des candidats. Les bulletins de 1ère et de Terminale seront habituellement remontés par les établissements.
- La fiche avenir pour les élèves de terminale qui contient l’avis du conseil de classe sur le vœu
- Le projet de formation qui doit obligatoirement être rempli par le candidat pour chaque vœu et qui remplace la lettre de motivation.
- Résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français
- Résultats du baccalauréat/DAEU/brevet français
- Résultats du diplôme étranger (équivalent du bac)
- Certificat de niveau en langue française (demandée automatiquement pour tout candidat non français)

Lien portail parcoursup : https://www.parcoursup.fr
 

Pré-requis obligatoires

Aucune connaissance pré-requise en japonais.

Débouchés

. Les débouchés des formations de licence LLCER sont en premier lieu l’enseignement des langues aux niveaux primaire, secondaire et supérieur. Ils sont aussi ceux de l’enseignement et de la recherche autour de l’histoire, la littérature ou la culture d’un pays étranger dans l’espace universitaire.
. Les formations assurant des Masters enseignements ou préparant à l’Agrégation obtiennent d’excellents résultats.
. La Licence LLCER permet également l’accès à des Masters variés tels que les formations supérieures de traduction et/ou d’interprétariat dispensés dans les écoles spécialisées mais aussi des perspectives plus spécifiques en France et à l'étranger.
. Notons de même que les licences LLCER permettent d’accéder à l’Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG) en vue de préparer les concours de l’administration.

. Plus généralement, la Licence LLCER, parce qu’elle forme des spécialistes de la langue et de la culture d’autres aires géographiques, prépare, moyennant des formations complémentaires, à entrer dans les métiers du tourisme, en France ou à l’étranger (hôtellerie, guides, voyages) ou dans les structures organisant la diplomatie culturelle de la France à l’étranger (instituts français, services culturels des consulats et ambassades, alliances françaises). Les métiers de l’édition, de la communication et de la culture sont aussi des débouchés possibles, de même que ceux du renseignement.

Poursuite d'étude

Possibilité de poursuite en Master EMOS ou CAWEB

Codes Rome

  • K1206 - Intervention socioculturelle
  • K1207 - Intervention socioéducative
  • K2107 - Enseignement général du second degré

Programme des enseignements

Études japonaises

Contact

Faculté des Langues

22 rue René Descartes
67084 STRASBOURG

Nathalie Besse

Marie-Pierre Maechling-Mounie