Frontières et constructions impériales: steppes vs océans

20 mars 2019

Présentation de l'intervenant 

Directeur d'études à l'EHESS et directeur de recherche au CNRS (CRH), Alessandro Stanziani a commencé par des recherches en histoire de l'économie et en histoire du travail, en s'intéressant tout particulièrement à la Russie, la France et la Grande-Bretagne. Depuis quelques années, il se tourne vers l'histoire globale et consacre plusieurs ouvrages à l'Eurasie et ses empires, aux sociétés de l'océan Indien et au travail dans l'espace (post-)colonial, notamment: Bâtisseurs d’Empires, Russie, Chine, Inde, Paris, Liber, 2012; Bondage, Labor and rights in Eurasia, 17th-20th centuries, New York, Berghahm 2014; After Oriental Despotism. Warfare, Labour and Growth in Eurasia, 17th- 20th centuries. London: Bloomsbury, 2014; Seamen, immigrants and convicts in the Indian Ocean, 18th-early 20th centuries. New York and London, Palgrave Mac Millan, 2014; Labor in the fringes of Empire. Voice, exit and the law. Palgrave, 2018; Eurocentrism and the Politics of Global History. Palgrave 2018; Les entrelacements du monde, Editions du CNRS 2018.

20 mars de 17h30 à 19h - Amphi 3 Institut Le Bel