Parution du Hors-série n°13 de la revue Recherches germaniques

06 septembre 2018

En 1616, paraît chez l'éditeur strasbourgeois Lazare Zetner, sans nom d'auteur, Die Chymische Hochzeit Christiani Rosencreutz anno 1459. Il est aujourd'hui établi que Johann Valentin Andreae, à l’époque jeune étudiant en théologie de l’Université de Tübingen, est l’auteur de ce roman alchimique. Les contributions réunies dans ce volume reviennent sur ce document majeur de l’histoire culturelle européenne dans une perspective interdisciplinaire. Elles mettent en lumière le contexte religieux, politique, intellectuel, social et culturel de son élaboration, examinent sa riche postérité, et soulignent le rôle de Strasbourg dans l’ésotérisme européen.